Surge of Darkness
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


RPG basé sur SoulCalibur V
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est un peu ralentit pour l'été mais nous sommes disponibles pour vous tout de même!
-32%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
169.99 € 248.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Raphael Sorel [Non terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphael Sorel


Raphael Sorel


Masculin
Messages : 4
Age : 49 ans (ne vieillit plus depuis 32 ans)
Nationalité : Français
Nom de l'Arme : Flambert

Raphael Sorel [Non terminé] Empty
MessageSujet: Raphael Sorel [Non terminé]   Raphael Sorel [Non terminé] EmptyVen 6 Juil - 19:07





Raphael Sorel - The Lord of the Night


Raphael Sorel – SoulCalibur V






Âge: 32 ans (biologiquement 49 ans)
Date de naissance: 27 novembre 1558
Sexe: Masculin
Lieu de Naissance: Rouen, France
Nationalité: Français
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Taille: 1,78m ou 5’10"
Poids: 72 kg ou 159lb
Groupe sanguin: A
Nom de l'Arme: Flambert
Nom de la Discipline: La Rapière des Sorel

Physique & Personnalité





Physique: Autrefois, les yeux de Raphael étaient doux et clairs, mais offraient froid dans le dos avec ce regard perçant d’arrogance. Suite à l’infection de Soul Edge, les pupilles ont rétrécies, ne se dilatant plus, les iris bleu glacial ayant par la suite lentement changés vers un rouge foncé brûlant, affichant de façon permanente une allure sombre d’hautaine malveillance. Sa fine chevelure beige cendrée et mi-longue dispose de mèches quelque peu indisciplinées, gardant tout de même leur belle dignité quasi argentée dans un dégradé très aléatoire sur toutes leurs parcelles. Lors de certaines occasions ou tout simplement par envie de style différent, il coiffe parfois ses cheveux sablonnés vers l’arrière, laissant une mèche du côté droit du toupet séparée en deux et livrée à elle-même, sans toutefois lui gêner la vue. Parfois plus simple, un ruban attachant les mèches plus longues à sa nuque lui convient très bien.

Arborant un très grand soin à son apparence corporelle, le visage de Raphael possède des traits délicats et durs, affichant facilement la sévérité, un regard dangereux le complétant. Ses sourires charmants sont souvent moqueurs, fiers, sournois et parfois, à en geler les os. Seule Amy, sa tendre fille, avait droit à des expressions tendres et douces de sa part. Mince, mais possédant une forte carrure dotée de larges épaules, sa rapidité pour l'escrime ne passe néanmoins point inaperçue. Sa peau quant à elle, d’une pâleur cadavérique, ajoutent des airs mystiquement inquiétants à son aspect étrange.

Ayant fait parti de la noblesse française, cet homme portait des vêtements coûteux et flamboyants. Aujourd’hui, il en est toujours ainsi, mais beaucoup plus concentrés sur le style gothique aristocrate et vampirique, avec tous ces détails riches et à la fois sombres comme les foulards de soie et dentelle, les jabots, les accessoires et bijoux uniques et coûteux ou les capes à haut collet rappelant le vampire typique des histoires d'horreur. Étant duelliste et selon des questions de goûts, la plupart de tous ses pantalons se retrouvent à être semi ou très moulants, ce qui de plus, améliore la capacité des mouvements lors de duels. La plupart de toutes ses bottes ou chaussures disposent d’armures en métal et jamais on ne l’a vu sans une quelconque parure autour du cou.

Après toutes ces années écoulées dans la noirceur depuis son infection, Raphael est plus que photosensible et craint fortement le Soleil. Afin d'éviter de brûler quasi vif, ce dernier porte à présent des tenues plus épaisses, en style de combinaison, surprotégées par d'autres couches de tissu en terme de tunique et de veste, dont les ultraviolets auraient du mal à passer au travers. ce qui le démarque bien aisément des autres voyageurs. Dailleurs, son grand chapeau de cuir cachant aisément son visage dans l'ombre lorsqu'il baisse la tête, rappelle celui des chasseurs de créatures légendaires. On le méprend d'ailleurs très souvent pour ce genre de traqueurs, pour cause des nombreux accessoires et broderies en forme de chauves-souris qui longent ses habits, son insigne personnel, ce qui le démarquait bien des autres voyageurs. Il ne manquait plus que de découvrir son regard d'un rouge démoniaquement brillant, pour se rendre compte que la vérité n'était pas ce qu'elle laissait paraître...

Caractère: Fort arrogant, hautain et manipulateur, Raphael détient tout du caractère de la noblesse. Surprotecteur, celui-ci défendra avec tout son honneur l'être qui lui est le plus cher. Sa fille chérie, à présent disparue, était disposée à endurer un tel comportement, chose qu'elle appréciait néanmoins fort bien. Intelligent et courtois, Raphael utilise beaucoup de sa ruse sadique, ainsi que de son charme diaboliquement galant et séduisant pour arriver à ses fins. Fier et déterminé, il n’abandonne pratiquement jamais et désire toujours atteindre ses buts, quoiqu’il en coûte, mais froid et prétentieux, c'est un solitaire qui se considère comme étant supérieur envers l’humanité. Ce dernier s'ennuie assez rapidement, mais lorsque celui-ci prend le dessus, en tant que prédateur traquant sa proie, il ne peut s’empêcher de trouver cela très amusant. Néanmoins ce genre de comportement le ramène bien vite à la réalité bien vite à la raison, pour ensuite le faire se sentir intensément coupable. Cultivé et très artistique, il admire la beauté des choses et lit beaucoup de documentaires lorsqu’il est seul. Indépendant, cet homme s’occupe de ce qui le regarde et a horreur que l'on lui apporte la moindre aide ou quelconque pitié, car oui, il le savait, sa situation était pénible... Mais à l'instant même où on le sauvera d'une question de vie ou de mort, il finira par en être très reconnaissant et appréciera la personne en retour.

Préférant la nuit qui le maintient éveillé et qui excite tous ses sens, la lumière est son point faible, car elle le rend faible et fatigué. Ne quittant jamais sa rapière, sa lame a transpercé bien des victimes au mérite et Raphael tiendrait à ce que la plupart soient des nobles, éprouvant une haine particulière envers ces derniers. Néanmoins noble de cœur, il n’attaque que lorsque nécessaire. Grand endurci d’apparence, derrière ses barreaux de pierre se cache toutefois une grande sensibilité ainsi qu'une timidité que personne ne saurait dissimuler au premier regard. Gardant tout pour lui, mais parfois impulsif, Sorel ne gère pas toujours très bien la colère et peut se montrer agressif une fois sortit de ses gonds, ce qui n’arrive uniquement que lorsque les choses ne tournent pas en sa faveur. Possédant un grand optimisme pour lui-même et un sang-froid incroyable, il est très rare de le voir anxieux ou effrayé. D'ailleurs, jamais on ne l'a vu dans ces genres de comportement qui, selon lui, sont uniquement assignés aux faibles.

Malgré son tempérament égoïste et exigeant, Raphael prend fidèlement ses responsabilités à cœur, a grandement confiance en lui et est un noble père qui ne souhaitait que le meilleur des bonheurs pour sa fille tant aimée, bien que réputé pour trop la gâter alors que cette dernière ne demandait pas grand-chose. S’assurer qu’elle ne manquait de rien était l’un des devoirs les plus primordiaux. Son affection pour sa petite protégée pouvait d’ailleurs sembler étrange aux yeux des rares témoins, mais qu’à cela ne tienne, seuls eux deux comprenaient ce puissant lien qui les unissaient tous deux; Si le cœur d'Amy cesse de battre, alors lui cesse de respirer... A

Aujourd'hui, Raphael est rongé par l'angoisse et la dépression, mais demeure plus que déterminé à retrouver sa tendre bien-aimée. À présent sans elle depuis trop longtemps, Sorel se mourrait de l'intérieur. Plus les jours passaient, plus il se fanait...





Arme & Particularités





Arme: La maintenant disparue famille Sorel a développé un style d’escrime unique et utile au cours de la tourmente et le tumulte de la France médiévale. Les intrigants Sorel ont toujours favorisés les longues et minces rapières, remettant son propre style de père en fils. Dans la chaotique société des nobles, il était occasionnellement nécessaire d’envoyer un adversaire politique ou de se défendre soi-même des attaques. À cette fin, il était utile d’avoir une épée qui pourrait percer avec précision les fentes des armures que plusieurs gens portaient dans le cadre de leur garde-robe quotidienne.

Raphael a été amené dans ce monde de trahison et de violence et comme toutes têtes futures de la famille Sorel, il a été entraîné dans la Rapière des Sorel, style mélangeant danse et offensive dans lesquels il aurait toutefois améliorés quelques mouvements de lui-même.

Mais ce fut un temps de changement, lorsque les lourdes armes à feu commencèrent à apparaître et que plaques épaisses des armures devinrent obsolètes.

Et dans cette nouvelle ère, la discipline des Sorel savait montrer sa véritable force!

Fine et élancée, la lame souple de Flambert possède un don pour les combats rapprochés, ainsi que légèrement éloignés, si l’antagoniste ne pense pas à suffisamment reculer. De ses presque 3 lbs avec la lame, la garde toujours brillante de son rouge écarlate et de tous ses magnifiques dessins argentés, ne fait pas pour autant de Flambert une vulgaire épée de décoration. Étant faites pour transpercer à la base, Raphael use plutôt d'attaques en taillades que de la pointe, jusqu’à en avoir assez de tracer le sang pour finalement terminer avec les attaques en poussée.

Raphael a tout perdu de son ancienne vie, jusqu’à sa propre famille et a quitté le monde de sa naissance avec rien du tout, rien, excepté sa rapière. Aujourd’hui, sa confiance ne penche que sur ce trésor familial qu’il a volé lors de sa fuite de chez lui, seul souvenir de son ancienne vie.

Même lorsqu’il était enfant, ce dernier était constamment en danger d’assassinat par ceux près de lui. Bien qu'il évitait les querelles absurdes et les complots de la société noble, le jeune garçon a continué d’étudier les arts de l’escrime qui se trouvaient d’être une partie essentielle dans l’éducation de tout jeune homme noble.

Raphael a promis à Amy qu'ils seront heureux à jamais et sa lame pointue demeurera la plus fidèle alliée qu’il puisse avoir au cours de ses quêtes, afin de transformer leurs désirs en réalité.

Points forts: Duelliste depuis son enfance, Raphael possède une bonne endurance, même s'il ne porte aucune lourde armure. Sa rapidité difficile à suivre, ainsi que son agilité surprenante, lui permettent d'esquiver avec facilité les attaques lentes, voir les plus rapides, prenant chaque combat comme s'il s'agirait d'une danse! Incitant, il lance beaucoup de commentaires provocants pour ainsi démontrer son ennui ou son plaisir, histoire d'énerver ses opposants. Grâce à sa rapidité ainsi que son sens de l'observation très persuasif, Sorel sait lorsqu'il faut parer et quand attaquer. Ses coups de pieds imprévisibles peuvent s'avérer redoutables pour les adversaires qui n'arrivent pas à suivre son rythme, pouvant ainsi se faire sonner ou même mettre à terre. Stratégique, Raphael étudie beaucoup ses opposants, afin de trouver le point faible qui pourrait lui donner l'avantage. Fine et élancée, la lame de Flambert possède un dont pour les combats rapprochés, ainsi que légèrement éloignés, si l'antagoniste ne pense pas à suffisamment reculer. Corrompu par le mal, il possède une certaine capacité de téléportation à environ trois mètres de distance. Une fois prisonnier de ses serres, il est pratiquement impossible de s'en échapper... Ses crocs acérés lui permettent de mordre ses victimes à la jugulaire pour détruire la carotide et ainsi se nourrir de leur sang, pouvant même les traîner jusqu'à la mort si désiré. Le contact d'une blessure ouverte contre son sang empoisonne immédiatement, telle une horrible maladie contagieuse. Pour faciliter ses tâches, Raphael n'hésiterait jamais à user de sa dangereuse manipulation vampirique contre quelques proies mordues vivantes et par conséquent, en faire très facilement ses serviteurs... Il serait donc préférable de ne pas tomber sous le charme!

Points faibles: Étant trop sûr de lui et même s'il ne se laisse pas aisément impressionner, Raphael est facile à surprendre. Une fois étourdit, sa garde brisée ou si quelqu'un arrive miraculeusement à suivre son rythme, il est assez simple de bloquer ses vives attaques perçantes ou même de le contourner et ainsi le repousser pour le maintenir au sol pendant un moment. Malgré sa résistance aux coups brutaux, sa vitesse, ses feintes et ses danses trompeuses; ses attaques, en revanche, manquent de puissance. Étant donné la minceur ainsi que la légèreté de sa rapière, le Français vampirique a du mal à briser une garde, encore moins une arme, ayant plus de chance de briser la sienne qu'autre chose. Sensible à la lumière du jour, s'il se retrouve dans un lieu éclairé, sa rapidité ne fera que de décroître et il sera fatigué, ce qui le rendra très vulnérable. Ne faisant presque un avec le mal, Raphael est "allergique" à toute arme, énergie ou sang relié à la pureté qui le rend soit malade ou lui brûle atrocement la peau, un simple toucher le torturant épouvantablement, telle l'eau bénite sur le démon... Quiconque possède des informations sur Amy subit toute son attention, ce qui pourra l'amener s'empêcher de combattre pour obtenir des réponses, mais uniquement s'il se retrouve en position inférieure. À prendre garde qu'il ne faut dire que du positif à son sujet, au risque de faire face à une furieuse et malheureuse crise d'hystérie.

Autres: Gaucher, porteur des lunettes uniquement pour lire dû au rétrécissement de ses pupilles qui lui donne du mal à voir de près et très bon danseur de Flamenco, un style qu’il admire depuis toujours et dont il s'y prête à cœur joie. D'autres part, il ne résiste secrètement point à certains chocolats, plus particulièrement celui au lait et au riz.

Intellectuel depuis tout jeune, ce Français artistique se retrouve aussi à être un bon dessinateur ou encore un amoureux des documentaires, en particulier tout ce qui est relié au surnaturel, ainsi que la biologie, les roches précieuses ou encore la médecine et quelques fois l'histoire. Il lui arrive aussi par ailleurs de s'égarer dans certains récits poétiques, mais seulement français, sa langue d'origine. D'autre part, il sait très bien communiquer en Anglais, Espagnol, Allemand ou encore Roumain et est très intrigué par l'astrologie, sachant tout de même bien se repérer avec les étoiles.

Il possédait trois servants; un homme au masque de loup, Auguste ainsi que deux jeunes femmes, Marienbard et Jacqueline dont leur disparition demeurait un mystère encore aujourd'hui...





Histoire





Raphael Sorel a grandit en apprenant à manier la rapière aussi bien que le bistouri. L’épée en question et les livres de médecine ont été ses deux seuls compagnons d’enfance. À vrai dire, ce dernier a souffert de rejet durant toute sa jeunesse par ceux de son âge. Or, cela semblait ne jamais lui avoir apporté la moindre importance, se moquant des autres lui-même. Son attitude nonchalante lui a souvent attirée des problèmes, voir des ennemis, mais sa capacité à prendre rapidement des décisions lui a permis de confirmer son statut au sein de la noblesse de France. Cependant, hériter de ce titre n’était pas vraiment dans les motivations du jeune Sorel qui, avait vécu une éducation stricte et difficile sous les gifles et coups de ceinture... Jouer le rôle d’aristocrate qui devra gérer toutes sortes de choses ennuyantes, combattre pour des causes religieuses ou encore vivre d'un mariage forcé avec une femme qu'il n'avait point envie de connaître (demandes qu'il parvint à toutes refuser) ne l’enviait en aucun point. Renfermé, la vie sociale ne lui représentait aucune utilité, ce dernier toujours dans la bibliothèque en train de lire, au désespoir de son père qui n'arrivait pas à le faire changer d'avis. Ils ne s'entendront donc jamais au fil des ans.

Peu de temps après que la Source du Mal ne se soit abattue sur le monde, l’escrimeur avait commis une erreur critique. Ce dernier a tué (par auto-défense) un noble fou furieux -un grand ami soutenu par sa famille entière, qui avait tenté de l’assassiner. Chamboulé, Raphael ne put cacher cet acte et confia son trouble à ses parents, espérant recevoir de l'aide de leur part. Contrariée par la perte de cet individu, la famille Sorel chassa le jeune homme de leur demeure et son père aida même, en plus des soldats, à la poursuite de son propre fils déchu qu'ils considérait meurtrier, en tentant de lui tirer dessus plusieurs fois. Sa mère, n'avait fait que de l'ignorer, n'ayant pas levé un seul geste, visiblement trop choquée. Celui-ci s'était toutefois emparé de Flambert, l'épée de la famille Sorel, avant de prendre la fuite.

Les poursuivants étant trop nombreux, il se cacha dans les rues pauvres de Rouen afin d’échapper à ces derniers, fatigué de tous ces combats pour sa survie. Ce fut à cet instant qu’il croisa une petite fille, qui le cacha de ses ennemis et donna une mauvaise direction aux poursuivants, ce qui le sauva de la mort qui l’avait frôlée de près. Elle l'abrita dans sa très petite maison, un abri sous-terrain cachée sous des planches où il pouvait dormir à l’égard des traqueurs et lui donnait même le peu de nourriture, ainsi que le peu de chaleur qu’elle pouvait obtenir, l'aidant d'autre part à soigner ses blessures qui n'étaient pas mortelles. Ces évènements naturels pour la fillette marquèrent beaucoup Raphael, à qui ce fut la première fois qu’on lui sauvait l’âme ou que l'on s'occupait vraiment de lui. Cela lui fit découvrir des émotions qu’il n’avait auparavant jamais expérimentées. Cette enfant prénommée Amy prit alors une place irremplaçable dans son cœur et sa vie, laquelle il lui devait chèrement pour lui avoir sauvé la sienne en échange.

Cette dernière n’avait plus de parents et vivait toute seule. Elle fut donc adoptée par Raphael, qui se jura de la rendre heureuse.
Convaincu que le chaos de la guerre en France ne pourrait pas leur permettre de vivre heureux, Raphael pris Amy avec lui et s’en alla. Malheureusement, partout où ils allaient, ces derniers retrouvaient toujours les mêmes souffrances. Le Rouennais ne pouvait donc pas faire en sorte qu’Amy puisse ouvrir son cœur vers le monde...

Les années passèrent, le fier et nouveau paternel trouva un manoir au Sud de la France, lieu qu'il avait acquis après avoir empoisonné le précédent propriétaire, homme plutôt détestable. Il enseigna plusieurs choses à sa fille comme les bonnes manières, la danse, lire, écrire, les langues, dessiner, de nouveaux soins de médecine, suivit du maniement de la rapière, dont la jeune fille se vouait très douée, de même qu’elle possédait un style propre à elle-même! Il lui offrit d'ailleurs sa première épée au jour de son anniversaire, Albion. Son nom signifiait: "Celui qui éclate", une représentation de ses sentiments pour elle.

Ce fut un jour que Raphael découvrit une lettre qui faisait référence à la Source du Mal et aux malheurs qui s'étaient abattus sur le monde. Au fil de ses interminables recherches, il apprit que cette Source rendant fous tous ceux qui s'y retrouvait en contact, était liée à l'arme ultime, Soul Edge. Ce ne fut pas long avant qu’il ne puisse faire la connexion entre la folie du noble qui l’avait agressé et la Source du Mal. La cause avait donc été cette Épée maléfique…

Craignant qu'une arme d'une telle puissance ne tombe entre les mains des pathétiques riches qui se détruiraient de l’intérieur et ainsi apporter plus de mal à Amy, Raphael décida de se lancer à la recherche de Soul Edge lui-même, afin d'éliminer tous les nobles obsédés par la conquête et la guerre, et ainsi assurer un avenir paisible pour sa fille adoptive, un plan à la fois fou et diabolique.

Déterminé à obtenir l’Épée démoniaque par tous les moyens nécessaires, et ce uniquement pour l’intérêt d’une jeune fille, il advint qu'il en perdit la raison, dormant très peu, visiblement obsédé par toute cette histoire de lame légendaire…

Au cours de sa quête pour la Soul Edge, Raphael dépista et poursuivit le propriétaire de l’Épée, le Chevalier Azur, Nightmare. Ils s’affrontèrent dans la chapelle délabrée d’Ostrheinsburg, mais à la suite de cette bataille féroce, le Français fut vaincu. Son corps s’affaiblissait, tout comme sa conscience, mais il avait toutefois levé les yeux vers le monstre qui était sur le point de lui donner le coup de grâce… et murmura difficilement le prénom d’Amy. L’émotion surmonta l’homme et le força à déplacer son corps, provoquant un coup de lame désespéré, qui perça le centre de l’œil de Soul Edge… et Nightmare se mit à se tordre et à hurler de douleur, les seules choses que Sorel se souvint avant de perdre connaissance… À son réveil, Raphael constata qu’il était vivant et que le Chevalier Azur avait quitté sans l’avoir tué, sans raison apparente.

Il se releva et traîna miraculeusement son corps blessé jusqu’en France, à son manoir. Il avait passé plusieurs jours au point près de la mort, souffrant de puissantes fièvres, hurlant la nuit, hanté d'hallucinations monstrueuses... Il s’était toutefois remis grâce aux soins d’Amy, n’ayant pas remarqué que l’énergie maléfique de la Soul Edge avait pénétrée dans ses blessures incitées, son sang ayant de façon inquiétante passé du rouge clair au noir encré. Raphael se souvint toutefois avoir par hasard rencontré ce phénomène de transformation malfaisante dans ses recherches d’auparavant. Malheureusement, la transformation était déjà complétée au moment où il avait pensé cela…

Pour la jeune fille, ce fut inquiétant de voir les changements. Les iris de son père n’étaient plus bleus, mais brillaient à présent d’un rouge bordeaux diabolique. Ses quatre canines étaient plus longues qu'à l'habitude, et sa peau, quant-à elle, avait la blancheur de la mort. Au contact du sang putride, les symptômes infectèrent aussi Amy alors qu’elle avait traité les blessures de son père adoptif. Elle devint à ce moment presque évincée de la réalité, convaincue que plus personne ne pourrait les accepter avec leur apparence, monstrueuse... Leur mentalité était la même, mais il était clair qu’ils n’avaient plus rien d’humain. Le jour, ils se sentaient faibles, lents et fatigués, tandis que la nuit, une soif terrible et puissante de sang les envahissait. Pendant des semaines, Raphael avait tenté de trouver un remède, sans aucun résultat convaincant. Les symptômes de plus en plus difficiles à contenir pour le noble, Amy semblant néanmoins mieux les endurer, probablement dû au fait qu’elle n’avait pas directement été infectée en contact avec l’Épée maudite elle-même. Toutefois, elle était étrangement plus fragile au Soleil.

Peu de temps après, le peuple voisin avait remarqué leur étrange comportement. À la pensée qu’il s’agissait d’une sorte de peste, on chassa les deux individus. Furieux, Raphael désirait se venger, mais la priorité de la sécurité d’Amy fut plus importante. Pour le bien de sa protégée, ce dernier s’enfuit avec elle dans une lointaine contrée de l’Europe de l’Est. Ils se rendirent en Wallachie, plus précisément dans une vallée, en Roumanie.

Profitant de la guerre qui se trouvait partout sur les terres, le fugitif acheta un château en ruine dans les montagnes où il s’y réfugia avec sa fille. Plus les temps avançaient et plus Raphael appréciait sa transformation, découvrant de nouvelles forces et pouvoirs intéressants. Il abandonna alors l’idée de trouver un remède. Malgré le fait qu’ils changeaient toujours un peu plus chaque jour, les Sorel demeuraient toutefois magnifiques. Amy, au contraire était plus que renfermée et se refusait de se nourrir comme lui le faisait. L'idée même de boire le sang à la gorge d'un être humain la répugnait psychologiquement. Mais venait un point où elle manquait de forces et ne pouvait plus faire autrement que de se retrouver en état de panique et de souffrances. Afin que cela puisse paraître moins horrifiant aux yeux de la jeune fille, Raphael s'organisa pour qu'elle puisse le boire à la coupe et gardait de nombreuses réserves dans des bouteilles de vin, à la cale, un plan qui avait plutôt bien porté ses fruits.

Raphael décida de changer le monde pour Amy. Ayant développé une obsession pour cette idée, son plan, éclaircit par une subite folie, se mit lentement en place et il contamina les terres aux alentours avec son énergie maléfique, mordant les gorges des villageois qui croisaient son chemin, jusqu'à même y mettre des gouttes de son propre sang dans l'eau du puit, transformant les paysans en ses propres minions. Finalement, la "maladie" s’était déplacée à une grande échelle, s’étant même étendue jusque dans une ville voisine. Il advint cependant qu'un jour, les minions retrouvaient leur aspect normal grâce aux pouvoirs d'une mystérieuse "Pierre Sacrée", un charme apporté par un récent visiteur. Le noble avait tenté de voler cette pierre, mais au contact de l’objet, sa main avait déferlée dans la douleur, comme s'il avait été brûlé de l'intérieur. Enragé et effrayé, ce dernier détruisit la pierre.

À la pensée qu’il y aurait peut-être d’autres "Pierres Sacrées" ou charmes aux pouvoirs similaires dans ce monde, Raphael s’était soudainement sentit menacé. Il décida de partir parcourir le monde qui l’avait rejeté, afin de découvrir la véritable nature de cette pierre et ainsi toutes les détruire. Alors qu'il venait de prendre cette décision, une armée était apparue au pied du château. Ils avaient remarqué l'étrangeté qui se passait dans les villages et venaient éliminer le mal à la source, à savoir détruire son château. Raphael devait d'abord se débarrasser de ces imbéciles. Ce dernier prévenu Amy de son absence et quitta affronter les soldats de l’armée par lui-même, avec qui il dansa dans cette nuit infernale et le sang de la bataille…

Suite à la mort du général de l’armée et de quelques soldats, Sorel s'assura que sa protégée allait bien, avant de quitter la Roumanie. Durant son voyage, il n’avait trouvé que quelques indices sur les objets de sa quête… Aucune pierre sacrée ne fut trouvée, mais avec les informations concernant le retour de la Soul Edge, Raphael avait combattu à nouveau pour tenter de la récupérer. Ce ne fut malheureusement pas lui qui arriva au bout de l’histoire, car il en avait perdu la trace…

Un peu plus tard, Raphael entendit parler d'une Épée capable de réaliser tous les souhaits de son porteur, Soul Calibur. Cette lame semblait plus puissante que Soul Edge. Il devait mettre la main dessus, mais pour cela, il devait éliminer tous ceux qui se trouveraient dans son chemin! Auguste, Marienbard et Jacqueline étant ceux qui l'avait informé, étaient des descendants d’une certaine tribu des gardiens de l'Épée spirituelle. Ce fut après une lutte acharnée que le noble les transforma rapidement chacun à l'aide de sa morsure, pour ainsi en faire des serviteurs. Ces trois êtres lui seront probablement utiles.

Par après des mois de quête en compagnie de ses trois nouvelles recrues, le vampire français perdit malheureusement bien vite la trace de l'Épée spirituelle. C'est en s'évadant des guerres entres bons et infectés qui avaient lieu à Ostrheinsburg qu'il remarqua une silhouette qui lui était plus que familière... seule, au beau milieu de la pluie, recouvertes d'entailles, une petite princesse se trouvait dans la boue, sans connaissances... sa bien-aimée, sa propre fille... La simple idée qu'elle avait parcouru une partie de l'Europe pour le retrouver par inquiétude lui fendit le cœur. Si brave et si attentionnée était-elle... et malgré toutes les questions qu'il aurait pu lui poser et toutes les inquiétudes et morales qu'il avait envie de lui dire, ce dernier garda le silence sur ces actes et préféra profiter de ses retrouvailles avec elle.

Aussi vite s'était-il rué sur elle pour la transporter qu'il prit soin de ses blessures dans l'auberge la plus près avant qu'ils ne reprirent la direction de la Roumanie pour rentrer chez eux. Encore une fois, il avait échoué au propre bonheur de son enfant, encore une fois, les remords le rongèrent de l'intérieur, déprimant intérieurement à l'idée que sa délicate petite rose ne trouvera point le bonheur ainsi et qu'elle devra encore endurer tout ce rejet et toutes ces insultes par l'humanité et vivre comme un monstre comme elle le disait si bien...

INSÉRER MON HISTOIRE DE SOULCALIBUR V ICI

[1ER PASSAGE À FAIRE ICI]

SUITE --> Cependant, les symptômes de soif s'étaient étrangement intensifiés pour Raphael, à un tel point qu'il lui arrivait de se fâcher pour les choses les plus minimes, jusqu'à libérer même l'impatience d'un animal bestial... d'un monstre. Les pertes de contrôles s'intensifiant de jour en jour alors qu'il vidait ses victimes jusqu'à se rendre malade, insatisfait à chaque instant, le rouge de ses yeux brillant plus que jamais.

Se refusant de se comporter comme une vile créature, l'homme cacha tout comportement à sa fille chérie et dormait très peu, l'esprit envahit de cauchemars tous plus insupportables que les autres. Parfois des voix anonymes le hantaient ou alors il souffrait de maux de tête, de crises d'angoisses ou de bipolarité dues à une certaine perte de contrôle qu'il ne désirait pas, ainsi que de fièvres terribles pouvant le clouer au lit, là où ses pires moments de folies pouvaient régner. Ne comprenant rien face à tous ces changements, Raphael piqua à nouveau le nez à travers ses notes du passé, pour ensuite comprendre que la Source du Mal s'était dissipée... Tout infecté relié à l'Épée maudite se devrait de subir des changements tous différents les uns que les autres à plusieurs degrés, ce qui était littéralement mauvais signe. Que Soul Edge soit éteinte ou non, son esprit gagnait en folie...

Était-ce une folie d’être lié à la lune? Le vampire pouvait sentir sa santé mentale dans un reflux lointain alors que la Source du Mal l’appelait, gagnait de plus en plus sur lui chaque fois que le jour survenait, se faisant sentir étranger et hostile, mais la nuit l’accueillant, la lune étant sa consolation.

Elle était souillée tout comme lui, partageait ses ténèbres avec les siennes, les sentant résonner entres-elles. Amy n’avait jamais mérité quoi que ce soit de ce mal et elle avait souffert pour avoir tenté de lui venir en aide. Il avait presque envie d'être furieux contre elle pour la façon dont elle n'a jamais été furieuse contre lui, mais il ne pouvait haïr la seule chose qui puisse garder son humanité vivante…

Amy était sa lune.

Et toutes étoiles trop près de la lune étaient destinées à s'éteindre...




Test RP





Bon niveau = non obligatoire




Bloody Funeral





Âge: 21 ans
Sexe: Masculin
Comment avez-vous connu le forum ?: Je suis responsable de l'idée, mais pas de la création de ce dernier.
Présence sur une échelle de 10: 5
Dans quel groupe devrait être votre perso: Infectés
Code: Raphael
Autre chose à rajouter ?: Chauve-souris!

Fiche codée par Orange de CSSActif et modifiée par Ravener



Raphael Sorel [Non terminé] Signraphael2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bloody-funeral.deviantart.com
 

Raphael Sorel [Non terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surge of Darkness ::  :: » Présentations-